Rectification et épreuve culasse (25)

shutterstock_57418084.png1

L'épreuve d'une culasse est l'opération de base lorsque qu'un problème de refroidissement est survenu. Elle a pour but de s'assurer de l'intégrité de la pièce.

Il existe deux façons de contrôler une culasse. La première consiste à la tremper dans un bain d'eau chaude, généralement à 80°/90°, afin de s'approcher au plus près des conditions d'utilisation sur le véhicule (dilatation). On met alors la culasse sous une pression d'air à 3 ou 4 bars.

Si la culasse laisse échapper des bulles d'air, cela signifie qu'elle est fendue, donc Hors Service.

La deuxième pratique est très proche de la première à l'exception de la plongée dans l'eau chaude. La culasse est mise en pression (6 bars) sur un bâti qui permet de la contrôler sur les 4 faces.

Les fuites sont décelées grace à la pulvérisation d'un liquide visqueux qui révèle l'échappement de l'air sous pression par la formation de bulles en surfaçe de la culasse.

On peut aussi remplir les conduits d'eau pour contrôler l'emplacement de la fuite. Ces deux méthodes sont fiables à 99.9 %.

La marge d'erreur est toujours imputable à la personne qui effectue le contrôle, à son expérience, son savoir faire et son "coup d'il".

Il est aussi possible de contrôler diverses pièces, autre que les culasses. Par exemple des échangeurs, des pompes, des collecteurs, des radiateurs d'huile etc..


Rappel Gratuit & Immédiat

Nous localiser

Nous contacter

Retour en haut de page